DECOUVREZ L'HISTOIRE DE LA BASTIDE DU ROY

 Sur la commune d’Antibes, à l’orée du golf et du village de Biot, la propriété, apparaît avec majesté derrière restanques et oliviers.

         

Datant de la fin du XVIe siècle c’est HENRI IV qui après avoir acheté le Château d’Antibes et son fief en 1604, reçut en cadeau de noce la «Bastide Roy» en 1608.

         

1779 le domaine est vendu par le ROI LOUIS XV à la commune d’Antibes.

1924 la célèbre styliste Jeanne LANVIN acquière « La Bastide du Roy » pour l’offrir en cadeau de noce à sa fille Marie-Blanche et son gendre, le Comte Jean de POLIGNAC cousin de la famille princière de MONACO.

En créant des jardins aux multiples facettes avec l’aide du jardinier de Versailles JCN de Forestier, Jeanne Lanvin souhaite que la Bastide du Roy jouisse de la plantation de 365 oliviers ainsi que de quatres points d’eaux représentant Nord, Sud, Est et Ouest.

 

Les Jardins à la Française, à L’Espagnole ou encore de Musique ont pour chacun eu le plaisir d’accueillir grand nombre de personnalités tel que Francis POULENC, Jean COCTEAU, COLETTE, François MAURIAC…

           

1971 le Domaine est loué le temps d'un été à Bianca et Mick JAGGER.

La même année, les ROLLING STONES enregistrent "Exile on main Street", entre La Bastide du Roy et la villa Nellcôte à Villefranche.

L'artiste sculpteur CESAR vit en ce lieu durant quatre années, aux côtés de Jean Gismondi, antiquaire parisien ayant jeté son dévolu sur la Bastide à partir de 1989.

Depuis 2017 Divina Gismondi fait revivre les jardins tant adorés de son père en faisant de ce lieu un domaine devenu un incontournable du monde de l’évènementiel de la French Riviera. 

 

Avec sa sœur Sabrina GISMONDI elles se plaisent à faire perdurer l’art au sein de la bâtisse en décorant chacune des pièces d’objets et de mobiliers rares et prestigieux. 

L'âme et l'empreinte artistique se perpétuant en ce lieu magique 

où les artistes se côtoient et aiment à venir se rendre et réaliser des performances toujours plus audacieuses.

1/4